Des questions sur Lilian Thuram et Aïcha Condé

Attention à vos idoles noirs !
Comme la plupart d’entre vous, je suis attentivement les nouvelles. J’ai entendu et j’ai lu que Lilian Thuram va créer une association pour lutter contre le racisme. Si vous, vous ne vous posez pas de questions, moi, je m’en pose beaucoup…

Je reviens à mon affaire avec les policiers. Mes amis m’ont posé une question pertinente sur l’avocate noire des policiers, Aïcha Condé (en fait, mes anciens avocats ne m’ont jamais parlé d’elle, et comme par hasard, elle a été bien là pour défendre les policiers et prononcer devant les médias). Ils m’ont demandé : « Qui est cette Noire qui vient te dénigrer comme ça ? » Je ne vous en dis pas plus pour l’instant, mais cette avocate est une amie de Lilian Thuram.

Cela semble bizarre, je le sais. Et pendant le procès, quand j’ai évoqué les actes de racisme dont j’ai été victime, cette avocate m’a incendiée. Elle a osé me dire : « Mademoiselle Barber, le racisme n’existe plus ; ça ne marche plus aujourd’hui ». Aux yeux de ces Français bon teint et ces Noirs qui ne réfléchissent pas beaucoup sur les véritables problèmes que rencontrent les Noirs (Arche de Zoé par exemple), il est normal qu’un Noir soit dressé contre un autre Noir ! Cela ne vous rappellent rien des pratiques d’époque ?

La question que je me pose aujourd’hui, c’est : comment se fait-il que Madame Aïcha Condé n’a pas dit à son ami Lilian Thuram que le racisme n’existait pas, que Lilian perdait son temps et que ça ne marchait plus ?

Que certaines élites noires sont BIZARRES, très, très BIZARRES ! Heureusement qu’il y a des Noirs dignes, très, très dignes.

Mais peut-être qu’elle a raison en fin de compte. Lilian devrait plutôt aller dans les cités pour voir les victimes du racisme. Est-ce que vous vous posez des questions sur le fait qu’en 2005, Lilian était là pour les gamins qui étaient électrocutés, et aujourd’hui, il ne fait rien pour les victimes de la communauté noire de France ? BIZARRE, ce Lilian.

Lilian, je voudrais tout simplement te transmettre un message comme ton amie, Aïcha Condé m’a bien fait entendre : "Le racisme n’existe pas, tu perds ton temps, ça ne marche plus…" Il faudrait plutôt aller voir les nombreuses familles noires, victimes de barbaries.

Les noirs qui défendent réellement les intérêts des noirs, on ne leur propose pas de poste, on ne parle pas d’eux…

En tout cas, en matière d’humanité, personne n’a de leçon à donner à la communauté noire, y compris moi-même, ni même aux Chinois.

C’est honteux de la part de la France hypocrite !

Vive la France digne et positive !

Eunice
La Banlieue s'exprime - 30 Novembre 2008
Outils :   Télécharger  |  Imprimer  |  Email
  Juillet 2018  

D
L
M
M
J
V
S
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31




Blog  |   Eunice Barber  |   Pékin 2008  |   Livre d'or  |   F.A.Q  |   Toutes les pages  |   Sponsors  |   Contact  |   Identification
Copyright © 2018 EUNICE BARBER - Tous droits réservés

Eunice Barber