Dossier du 26 Mars : Soutenez Eunice Barber !

   

Eunice Barber maintient l'accusation de racisme envers la police

PARIS (Reuters) | 13/02/2007 11:02

PARIS (Reuters) - La double championne du monde d'athlétisme Eunice Barber, mise en examen pour "refus d'obtempérer" et "outrages" envers des policiers lors d'une contrôle de police le 18 mars 2006, nie les accusations et maintient avoir été victime d'injures racistes et de violences.

Elle a répliqué en portant plainte pour "faux témoignage" et entend saisir la cour d'appel de Paris si un non-lieu est rendu sur sa première plainte déposée pour "violences volontaires aggravées", a dit à Reuters son avocat Me Emmanuel Daoud.

"Il est hors de question d'abandonner, elle ira jusqu'au bout. On sait bien, il y a eu quelques précédents, que ce n'est pas parce qu'on porte un uniforme qu'on dit la vérité", a dit l'avocat.

Il a souligné que le juge d'instruction de Bobigny n'avait pas retenu, lors de la mise en examen qui remonte au 21 novembre, les accusations de "violences volontaires et mise en danger de la vie d'autrui" portées par les policiers.

Ils affirmaient en effet que la jeune femme, au volant de sa voiture, avait tenté de les renverser et qu'elle s'en est ensuite prise à deux d'entre eux. Selon Me Daoud, ces allégations sont infirmées par l'enregistrement vidéo d'une caméra de sécurité du Stade de France, versé au dossier.

"Les accusations des agents de police ont été démenties par les éléments matériels. Face à cette évidence, le juge a retenu qu'elle ne pouvait être mise en examen sur ces faits. Il y a donc eu mensonge de la part des enquêteurs", a dit Me Daoud à Reuters. Le dossier a été clos et transmis au parquet de Bobigny, qui devra prendre ses réquisitions. Un procès en correctionnelle de la championne est désormais probable.
Ce fait divers a alimenté les controverses sur l'action de la police dans les banlieues parisiennes.
Dans le cas Barber, un enregistrement vidéo déjà diffusé par plusieurs télévisions montre l'athlète à terre, maîtrisée sans ménagement par plusieurs policiers. Eunice Barber affirme avoir été aussi giflée et dit qu"un policier lui a dit : "c'est comme ça se passe que ça se passe dans le 93 pour les blacks".
Les policiers expliquent avoir agi ainsi en assurant que la championne, qui était selon eux dans un état "hystérique", avait d'abord foncé sur eux en voiture, avant de les agresser et de les injurier.

Née en Sierra Leone, naturalisée française, Eunice Barber a été championne du monde d'heptathlon en 1999 et de saut en longueur en 2003.
Source : Reuters
Outils :   Télécharger  |  Imprimer  |  Email
3/7
   
  Juin 2017  

D
L
M
M
J
V
S




1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Blog  |   Eunice Barber  |   Pékin 2008  |   Livre d'or  |   F.A.Q  |   Toutes les pages  |   Sponsors  |   Contact  |   Identification
Copyright © 2017 EUNICE BARBER - Tous droits réservés

Eunice Barber