4 conseils importants pour réussir

1. L’Entraînement

L'entraînement est une chose vitale pour moi. Je m'entraîne deux fois par jour, chaque séance dure entre une heure et demie et deux heures. Je travaille surtout en technique et en souplesse. En travaillant sur mes points forts cela me permet d'assurer un certain capital-points en compétition, tout en sachant que je suis encore perfectible dans les épreuves de sauts et de course. Je peux après raisonnablement viser les 7.000 points en compétition. L'entraînement est essentiel, j'ai besoin de cette débauche d'énergie et de savoir que je progresse".

2. La Musculation

J'ai beaucoup d'énergie et je dors très peu. Il m'arrive souvent d'avoir envie de faire des séances de musculation juste pour le plaisir, le matin. J'aime entretenir cette musculature et me forger un corps qui me permet d'être performante pour l'heptathlon".

3. Le Groupe

Pour moi être dans un groupe, c'est très important. Au début en Sierra Leone, j'étais toujours dans un groupe. A Reims, je m'entraînais seule à cause des circonstances pas parce que je n'aime pas les groupes. Le groupe c'est sympa pour créer l'ambiance et ça décontracte et ça aide chacun d'entre nous dans le groupe. On se stimule. J'aime bien courir avec les garçons, ils ne se posent pas de questions et n'hésites pas à se faire mal. Pour les lancers, j'aime bien bosser avec Sebastien Levicq, 4ème des championnats du monde au décathlon. Il m'aide beaucoup et il me permet de progresser en me donnant des petits 'trucs'. En fait, avec moi, c'est un question de sensation et de feeling et avec Seb le courant passe. Des fois, je fais des séances seule avec François Pépin, c'est obligée pour faire des choses très techniques et canaliser toute mon énergie.

4. La Compétition

Je ne me préoccupe absolument pas des autres concurrentes ou de battre le record du monde lorsque la compétition commence. Le principal est de dominer mes adversaires. J'ai assez confiance en moi, surtout lorsque le public me pousse. Je ne doute pas et je fonce, si je commence à me disperser en m'occupant des autres, je perdrais ma concentration et ce n'est pas utile. Je me concentre donc sur mes épreuves et mes points forts, pour toujours positiver. Le seul problème en compétition, c'est mon impatience, mais en règle générale, je ne me pose pas de questions, c'est ma force".
Outils :   Télécharger  |  Imprimer  |  Email
  Août 2017  

D
L
M
M
J
V
S


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


Blog  |   Eunice Barber  |   Pékin 2008  |   Livre d'or  |   F.A.Q  |   Toutes les pages  |   Sponsors  |   Contact  |   Identification
Copyright © 2017 EUNICE BARBER - Tous droits réservés

Eunice Barber