© Le blog officiel de Eunice Barber

Nouvelles depuis Los Angeles

Je fus satisfaite de chaque séance. Le lendemain, tout s'est également bien déroulé. Ce qui vous l'en doutez me rassure pour les J.O à venir.
C'est ma deuxième semaine à Los Angeles.

Avant de vous parler du début de cette saison qui a commencé tardivement, je tiens à remercier tous ceux qui m'envoient des messages de soutien, d'encouragement et également ceux qui m'ont donné leur avis sur le choix des épreuves (héptathlon, et la longeur) pour les J. O 2008 à Pékin. Je suis très sensible et ouverte à vos opinions.

Dès le lendemain de mon arrivée, je suis allée au stade pour rencontrer Bobby. Il voulait savoir où j'en étais au niveau des soins et surtout physiquement. Alors, il m'a fait faire 300 mètres (moins soutenus) et il a été rassuré. Pour finir nous avons discuté de la stratégie à adopter...

Le weekend, je me suis reposée. Le temps ici à Los Angeles est mauvais, à croire que j'ai amené avec moi le mauvais temps de Paris. Quant au décalage horaire, n'en parlons pas ! J'étais heureuse dans mon lit à l'hôtel Royal Palace. Cela fait 8 ans que je choisis cet hôtel et à chaque fois, j'ai la même réflexion : "Qu'est-ce-qui est ROYAL dans cet hôtel ?" Il n'a rien de royal. Mais je l'aime quand même. Il est petit et très bien situé dans un quartier connu pour la fréquentation des "people". A dix minutes de l'UCLA, il y a toutes sortes de restaurants de tous les côtés, etc.

Je n'étais pas particulièrement fatiguée ce weekend là mais, comme je ne faisais rien, j'ai laissé mon corps faire ce qu'il voulait, pour ainsi dire. A 14 h00, le samedi, je me suis couchée et je me suis réveillée à 23 h 00 à cause de ma télévision qui me tient toujours compagnie. J'ai eu envie de me lever. Je n'y arrivais pas. Mes paupières s'alourdissaient, je n'arrivais à lever ni mes bras ni mes jambes. Je n'arrivais pas non plus à bouger mon corps. Je me suis rendormie. A 2 h00 du matin je me suis réveillée. J'avais faim. Je suis allée chez Denny's qui est à deux pas de mon hôtel. J'y ai mangé légèrement et je suis retourné à mon hôtel. J'ai lu jusqu'à 7h00 du matin. Et voilà qu'une nouvelle journée commençait...

La semaine suivante, c'e fut le contraire. L'objectif de Bobby et de moi-même pour le mois de mars était d'éviter les techniques et se nous concentrer sur le renforcement musculaire, de trouver la flexibilité et de retrouver des sensations de course et d'endurance. On a commencé la première semaine par des 150 m (soutenus), des 300 m suivis de musculations légères et des renforcements (abdos, gainages, etc) alors que les autres athlètes souffraient déjà. La deuxième semaine, on a augmenté la distance jusqu'à 600 m, suivis du même cérémonial de renforcement.

Je fus satisfaite de chaque séance. Le lendemain, tout s'est également bien déroulé. Ce qui vous l'en doutez me rassure pour les J.O à venir.

Mon genou tient. Je l'écoute, je le touche, j'ai parfois envie de voir ce qu'il se passe à l'intérieur. Je resens des pincements parfois, mais comme mon médecin et mes kinés me l'ont dit, j'aurai des sensations différentes. Je suppose que c'est bien de cela qu'il s'agit. Je ne cherche pas loin.

Je suis impatiente, surtout en voyant les autres athlètes. Je suis toujours aussi motivée comme les premières fois. Avec l'âge, je maîtrise mieux cette sensation pour ne pas brûler les étapes, ne pas trop en faire, et  dire "STOP" quand cela est nécessaire...

Je me dis : "Patiente" !

Je vous donnerai de mes nouvelles bientôt !
Outils :   Télécharger  |  Imprimer  |  Email
 
Accéder au site officiel   |  Contacter Eunice  |  Blog réalisé par Neo creation